Menu

Avocat dans la réparation du préjudice corporel à Melun

La victime d’un accident ou d’une agression corporelle a le droit de recevoir une juste indemnisation de son préjudice.

Pour se faire les Tribunaux se basent sur une nomenclature dénommée nomenclature Dintilhac qui définit les différents postes de préjudice selon des critères dont les contours ont été précisés par la Jurisprudence.

L’âge de la victime constitue l’un des éléments permettant de chiffrer le préjudice.

Quels sont les préjudices donnant droit à indemnisation ? 

De plus, de nombreux postes de préjudices sont définis au sein de cette nomenclature :

Les Préjudices patrimoniaux temporaires (avant consolidation) sont les dépenses de santé avant consolidation, les pertes de gains professionnels avant consolidation, l’assistance temporaire par tierce personne ainsi que les frais divers

Les Préjudices patrimoniaux permanents (après consolidation) sont les dépenses de santé après consolidation, les frais de logement adapté, les frais de véhicule adapté, l’assistance permanente par tierce personne, les pertes de gains professionnels après consolidation, l’incidence professionnelle économique, le préjudice scolaire, universitaire ou de formation.

Les Préjudices extrapatrimoniaux temporaires sont  le déficit fonctionnel temporaire,  le préjudice d’agrément ou le préjudice sexuel pendant la maladie traumatique, les souffrances endurées temporaires, le préjudice esthétique temporaire.

Les préjudices extrapatrimoniaux permanents (après consolidation) sont le déficit fonctionnel permanent, les souffrances endurées permanentes, le préjudice d’agrément, l’incidence professionnelle extrapatrimoniale, le préjudice esthétique permanent, le  préjudice d’établissement, les Préjudices permanents exceptionnels, les préjudices à caractère personnel évolutifs, le  préjudice lié à la conscience d’une pathologie évolutive.

Les victimes indirectes ont également le droit de solliciter une indemnisation de leur préjudice, élément qu’il convient de ne pas négliger.

Les conseils de votre avocat à Melun, dans la réparation de votre préjudice corporel

N’acceptez jamais de signer un protocole d’accord proposé par une compagnie assurance avant d’avoir fait évaluer votre préjudice car vous serez définitivement lié par cet accord sans possibilité de modifier l’indemnisation.

Aussi, je vous invite à prendre rendez-vous afin d’évaluer vos droits.

A titre d’exemple, mon Cabinet a obtenu 98.000 € pour l’indemnisation d’une agression non mortelle par arme blanche, 134.000 € pour l’indemnisation d’une chute provoquée sur un trottoir, 27.000 € suite à un coup de poing au visage etc…

Contactez-moi

Consultez également :

Vous souhaitez avoir plus d'informations ? Vous avez des questions ?

Contactez-moi